Les applications du dioxyde de carbone

Messer France valorise le dioxyde de carbone récupéré grâce à de multiples technologies d’application. Notre équipe d’ingénieurs applications, experts sur tous les marchés, est là pour accompagner nos clients dans tous leurs projets.

Le plus de Messer : un centre de recherche et d’innovation à Mitry-Mory (77), disposant d'équipements pilotes/d’essais, afin de tester une grande partie des solutions techniques proposées à nos clients, notamment l'extraction au CO2 supercritique, la surgélation en cellule ou tunnel, le croûtage ou encore la pelletisation.  

Messer propose des applications pour tous les secteurs industriels:

Industrie agroalimentaire
  • Emballage sous atmosphère protectrice (M.A.P) : Utilisation des propriétés bactériostatiques et d’inertage du CO2. Allongement de la durée de conservation des produits tout en garantissant la fraîcheur et la qualité.
  • Surgélation cryogénique : Utilisation de la puissance frigorifique du CO2 liquide pour refroidir rapidement et à cœur les aliments, avec le maintien de la texture et de la qualité après décongélation.
  • Extraction par fluide supercritique : le CO2 à l’état supercritique – 4e état de la matière entre liquide et gazeux – devient un solvant naturel et permet, par exemple, de décaféiner le café sans utiliser de solvants classiques.
  • Carbonatation : le CO2 est ajouté l'eau plate, rendant ainsi votre boisson pétillante (ou sodas).
  • Refroidissement et inertage des raisins : la neige carbonique, CO2 sous forme solide, assure la protection des vendanges lors du transport de la vigne au chai et évite toute fermentation précoce.
  • Enrichissement de l’atmosphère des serres : dans la culture en serre, l’ajout de CO2 favorise la photosynthèse et la croissance des végétaux, augmentant ainsi la productivité.
  • ECO2Twister® : ce tromblon CO2 à effet cyclonique assure un refroidissement ultra rapide de vos produits dans vos phases de mélange.

 

Secteur de la chimie
  • Extraction par fluide supercritique : le CO2 à l’état supercritique – 4e état de la matière entre liquide et gazeux – devient un solvant naturel et se substitue à l’utilisation de solvants classiques pour la purification de composés chimiques, l’extraction de principes actifs ou d’huiles essentielles.
  • Variosol® : pulvérisé sur un liquide gras, le CO2 liquide permet de produire une poudre fine, facilitant ainsi son dosage.
  • Cryobroyage : le CO2 apporte le froid nécessaire pour durcir et fragiliser les matières à broyer, créant alors des poudres fines et homogènes, qui ne s’agglomèrent pas et conservent leur qualité.

 

Environnement
  • Neutralisation des effluents alcalins : le CO2 permet de réguler le pH des effluents avant leur rejet, et ce, sans ajout d’acides forts.
  • Reminéralisation de l’eau potable : le CO2 contribue à reminéraliser l’eau potable et ajuster le pH, tout en évitant le risque de corrosion.
  • Nettoyage cryogénique : la glace carbonique (CO2 sous forme solide) est une solution économique et écologique pour nettoyer des surfaces sans les endommager et sans trace d’humidité.
  • Recyclage du papier : utilisé sous forme liquide, le CO2 facilite la réutilisation du vieux papier en permettant le retrait des corps collants.